• votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • «Le jour où j’ai découvert la méditation…»Témoignage d'une matin-magicienne de Marie-Pier Charron.

    Mon quotidien a miraculeusement changé le jour où j'ai découvert ce qu'est réellement la méditation.

    En faisant mes courses, il y a quelques mois, je suis tombée sur un guide pratique sur le sujet, que j'ai décidé d'offrir à ma mère. J'ai été très attirée par le côté succinct et ludique de ce livre, et j’ai finalement plongé dedans pendant les vacances. J'ai alors découvert que la réalité sur la méditation était très éloignée de ce que j'imaginais.

    Pour beaucoup d'Occidentaux, il s'agirait de s'asseoir en tailleur et de ne plus penser pendant une durée déterminée. Mais la vérité est tout autre, puisque, tout d'abord, s'arrêter de penser est tout simplement impossible. La méditation est en réalité un entraînement qui consiste à apprendre à observer ses pensées avec recul, à les accepter, comme un nuage passager, pour ensuite les laisser tranquillement s'en aller.

    Mais ce qui m'a le plus déroutée, c'est d'apprendre que la méditation peut se pratiquer dans n'importe quelle situation, et en action, ce qui a nettement changé mon quotidien.

    J'ai suivi le guide scrupuleusement, et j’ai pris 10 minutes de mon temps journalier pour m'asseoir et observer mes pensées vagabonder en essayant de les éloigner. J’ai également commencé à méditer en me brossant les dents, en marchant, en mangeant, etc. J'ai simplement mis tous mes sens en éveil. Ainsi, manger une pomme est devenu une activité à part entière; sa texture, son goût et son odeur sont scrupuleusement analysés, et ce moment anodin auquel on ne fait même pas attention habituellement devient le Moment présent. Et en méditant en marchant la première fois, je me suis rendu compte que la sensation de mes pieds attirés par le sol était exquise, et qu'en empruntant le même trajet tous les jours pour aller au travail, j'étais passée à côté de milliers de choses à observer, sentir et toucher. Il ne s'agit pas d'avoir une opinion sur tout, mais au contraire d'ouvrir son cœur aux sensations, sans jugement aucun.

    Cette façon de vivre et de voir les choses est magique. On se rend compte que n'importe quel moment de la journée peut être apprécié à sa juste valeur, et que même ne rien faire devient une activité délicieuse, quand tous nos sens sont en éveil. Cette façon de voir les choses développe notre patience, nous donne envie de prendre notre temps, en contradiction avec la société d'aujourd'hui qui nous pousse à être constamment actifs et pressés. Mais surtout, cette vision méditative installe en nous un calme profond, qui nous aide ensuite à encaisser plus légèrement.

    Je dois admettre qu'il est parfois difficile, dans le feu de l'action du quotidien, de revenir à ce mode de perception. Mais c'est un réflexe qui se développe très vite, et mon petit mémo à moi, quand je me sens surchargée de pensées négatives et obnubilée par le passé ou le futur, c'est «d'être un chat». Le chat est selon moi l'animal méditatif par excellence, puisqu'il se contente d'exister, de ressentir, et il n'attend rien de la vie.

    Je vous souhaite un excellent moment présent.

    Maéva, Auckland, Nouvelle-Zélande


    2 commentaires

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • Mettons en place des choses pour nos bambins ! Si nous pouvons intervenir avant qu’ils soient formatés, eh bien pourquoi pas ? Une méditation guidée pour les emmener vers plus de tranquillité grâce à une petite histoire sympathique! Venez la découvrir.


    1 commentaire

  • votre commentaire
  • Article copié/collé de stopmensonges.com 

    De nombreuses études ont montré les nombreux avantages physiologiques de la méditation, et la dernière vient de l’Université Harvard.

    Une étude de huit semaines menée par des chercheurs de Harvard au Massachusetts General Hospital (MGH) a déterminé que la méditation reconstruit littéralement la matière grise du cerveau en seulement huit semaines. C’est la première étude à documenter que la méditation produit des changements au fil du temps dans la matière grise du cerveau. ( 1 )

    medit chakra
    “Bien que la pratique de la méditation est associée à un sentiment de calme et de relaxation physique, les praticiens ont longtemps prétendu que la méditation offre également des avantages cognitifs et psychologiques qui persistent toute la journée. Cette étude démontre que les changements dans la structure du cerveau peuvent expliquer une partie de ces améliorations signalées et que les gens ne se sentent pas seulement  mieux parce qu’ils passent du temps de détente “.  – ( 1 ) Sara Lazar du Programme de recherche neuroimagerie MGH psychiatrique et un instructeur Harvard Medical School en psychologie
     

    L’étude a impliqué la prise d’images de résonance magnétique (IRM) du cerveau de 16 participants pendant deux semaines. Les images IRM des participants ont également été prises après que l’étude soit achevée.

    “L’analyse des images IRM, qui a porté sur les domaines où les différences de méditation associées ont été observés dans des études antérieures, a trouvé une augmentation de la densité de matière grise dans l’hippocampe, connu pour être important pour l’apprentissage et la mémoire, et dans les structures associées à la conscience de soi, la compassion et l’introspection. “ ( 1 )

    Pour l’étude, les participants se sont engagés dans la pratique de méditation chaque jour pendant environ 30 minutes. Ces pratiques consistaient a se concentrer sur des enregistrements audio de méditation guidée, prise de conscience, non-jugement des sensations, des sentiments et de l’état d’esprit.

    «C’est fascinant de voir la plasticité du cerveau et que, en pratiquant la méditation, nous pouvons jouer un rôle actif dans l’évolution du cerveau et pouvons augmenter notre bien-être et qualité de vie. D’autres études dans différentes populations de patients ont montré que la méditation peut apporter des améliorations importantes dans une variété de symptômes, et nous étudions actuellement les mécanismes sous-jacents dans le cerveau qui facilitent ce changement. »- ( 1 )  Britta Holzel, premier auteur de l’article et chercheur à l’Université de Giessen MGH et en Allemagne

    Comment méditer

    Une idée fausse commune sur la méditation, c’est que vous devez vous asseoir d’une certaine manière ou faire quelque chose en particulier pour atteindre les différents avantages qu’elle peut fournir. Tout ce que vous avez à faire est de vous placer dans une position qui est confortable pour vous. Cela peut être assis les jambes croisées, couché dans un lit, assis sur un canapé, etc, c’est votre choix.

    Une autre idée fausse commune au sujet de la méditation, ce est que vous avez à “essayer” de vider votre esprit. Un facteur important, que j’ai apprécié a la lecture de l’étude mentionnée ci-dessus est que les participants étaient engagés dans “la conscience du non-jugement des sensations, des sentiments et de l’état d’esprit.” En méditant, vous ne devriez pas essayer de faire le “vide” dans votre esprit. Au lieu de cela, essayez de laisser vos pensées, les sentiments et les émotions que vous ressentez à l’écoulement du temps. Ne les jugez pas, laissez-les aller et venir et être en paix avec elle. Le vide se fera plus tard, tout seul.

    Je crois aussi que la méditation est un état d’être / esprit plus qu’autre chose. Je pense que l’on n’a pas à s’asseoir pendant une demi-heure et “méditer” pour ainsi dire, afin de récolter les avantages de celui-ci, ou de s’engager dans la pratique elle-même. On peut être engagé dans la méditation alors qu’on est sur un pied, par exemple, ou juste avant de dormir. Tout au long de la journée, on peut résister à juger nos pensées, laisser couler jusqu’à ce qu’ils ne soient plus, ou tout simplement être dans un état constant de paix et de la conscience de soi. Contrairement à la croyance populaire, il y a plus d’une façon de méditer.

    “Vous devez comprendre une des choses les plus fondamentales sur la méditation: qu’aucune technique conduit à la méditation. Les anciennes soi-disantes techniques et les nouvelles techniques de biofeedback scientifiques sont les mêmes dans la mesure où la méditation est concerné. La méditation n’est pas un sous-produit d’une technique. La méditation arrive au-delà du mental. Aucune technique ne peut aller au-delà l’esprit “-. Osho

    Sources:

    (1)   http://news.harvard.edu/gazette/story/2011/01/eight-weeks-to-a-better-brain/

     
    Traduit en Francais par Stopmensonges.com

    votre commentaire
  • moine bleu médite

    Plus serein le voyage

    Cinq minutes chaque matin, prenez pour vous cinq minutes chaque matin.

    Assis-e sur une chaise, le dos bien droit, les mains posées sur vos genoux, paumes tournées vers le ciel, vous sentez d'abord vos pieds, enracinés ...à la terre. Prenez conscience de votre corps physique. Contactez vos jambes, vos bras, tout votre corps, votre tête.

    Habitez intensément ce corps, le vaisseau de votre âme. Respirez en pleine conscience. Ressentez l'air qui vous purifie, qui vous tonifie. Faites le voyage avec lui, de l'extérieur jusqu'au plus profond de votre être, par le sang qu'il aura si bien, si naturellement assaini. Vivez un instant de pure, de vraie reconnaissance, ce corps fonctionne tout seul sans que vous ne lui demandiez rien, automatiquement et depuis quelques paires d'années pour certains d'entre-nous.

    Après, en observateur, regardez passer vos pensées, comme un vol d'hirondelles en automne. Prenez le temps qu'il faut, ne forcez rien. Restez observateur, caméraman de votre mental qui vous rappelle, en ce moment de calme, tout ce que vous avez laissé en suspens. Petit à petit, il va s'apaiser.

    Vous avez fait le vide dans votre esprit. Vous préparez le terrain pour que votre âme puisse s'exprimer. Et là, durant quelques instants précieux, n'habitez plus que votre coeur. Et plus longtemps vous y resterez, plus il aura de choses à vous dire.

    Voilà, vous venez de méditer...

    Christiane Kolly - 19 décembre 2014


    1 commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • roseetcadeau.gifEt si l'éducation aussi était une question de niveau de conscience. Méditer pour mieux apprendre, créer un terrain favorable à l'élève et à son enseignant, cela existe déjà. Le professeur Léonard Stein du comité suisse "Parents et enseignants pour des écoles sans stress" se déplace volontiers pour vous parler de la technique de méditation transcendantale. En France également existe une association Education fondée sur la conscience. Des recherches scientifiques prouvent que cette pratique augmente la réussite scolaire, réduit le stress et améliore la qualité de la vie. Voici une video, une deuxième et une troisième avec David Lynch Président de la fondation David Lynch pour l'Education Fondée sur la Conscience.

    Platon, 429-347 av JC (extrait de La République) : Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leur parole, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus au-dessus d'eux l'autorité de rien ni de personne, alors c'est là en toute beauté et en toute jeunesse le début de la tyrannie ...


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire