• Son nouveau site

    Avec Adrien Gascon, j'ai suivi un atelier qui décoiffe 

    Adrien Gascon

    Plus jamais la même, ce sont les mots qui conviennent le mieux pour résumer le travail que j'ai fait avec Adrien les 13 et 14 décembre 2014, dans son beau pays de l'Ain en France voisine.

    Plus jamais la même, mais pourquoi ? J'ai envie de dire à toutes les femmes, cela ne se raconte pas, cela se vit. Mais voilà, il faut quand même que je vous en dise quelques impressions personnelles.

    Adrien Gascon possède une capacité impressionnante de s'adapter à la personne qu'il guide. C'est un peu comme s'il lui était attaché à 80 centimètres, toujours présent, attentif aux paroles, aux gestes et même au-delà du visible, attaché oui, mais sans jamais être envahissant, en gardant une délicate distance. C'est un exercice de style qu'il est capable de vous démontrer, présent et attentif sans jamais être importun. Sa longue expérience dans le domaine de l'accompagnement de personnes lui confère cette espèce d'assurance, ça en devient même un peu agaçant tellement il est constant dans sa force tranquille.

    Comme travail préalable, j'avais écrit un historique de ma vie de femme, quelques pages qui racontaient les événements principaux, et aussi une description de mes malaises physiques. Sur cette base, nous avons travaillé le premier matin en relation avec les objectifs que nous avions fixés ensemble. Adrien sait aussi être pragmatique et vous demander de réfléchir aux questions suivantes : sur quelle problématique de votre vie voulez-vous travailler ? Améliorer une relation ? Viser à soigner un problème physique ? Mieux réussir à atteindre des buts dans la vie ? Ainsi, il fera des liens entre ce qui s'est passé et ce qui se passe en vue de rendre plus juste pour vous ce qui se passera.

    L'après-midi, ballade enchanteresse dans la forêt, nous avons traversé des lieux où j'avais l'impression qu'un farfadet aurait pu débouler à chaque instant et venir gentiment me tirer la manche. Les fougères et surtout la mousse qui grimpe jusqu'à la pointe des arbres posent un décor où Bilbon Sacquet le Hobbit aurait pu venir me murmurer des secrets à l'oreille. Adrien le chaman déambulait dans cet endroit comme un poisson dans l'eau, c'est son domaine depuis l'enfance. Il m'a gratifiée d'un ou deux rituels toujours en lien avec ce que j'étais venue travailler. But de la ballade, la source de la cascade de la Fouge, lieu magique énergétique et vibratoire. Mais comme je suis une contrôlante et que la nuit descendait, comme un cheval devant un obstacle, j'ai voulu abréger le parcours.

    La première journée s'est terminée par une approche plus intimiste, exercices de respiration, lâcher prise, abandon à la vie, mouvements du corps en vue de chercher l'essence de l'être, de le libérer de blocages ancrés, de lui donner la possibilité d'exprimer son potentiel profond. Là aussi chapeau bas, Adrien avec son savoir-faire de masseur et de chaman, ses connaissances du corps humain et de techniques ancestrales et surtout sa maîtrise, Adrien m'a amenée à me dépasser. Merci.

    Le deuxième jour, nous avons revisité mes problématiques au vu du travail de la veille et continué avec une technique que je découvrais, l'encromancie, la lecture de l'avenir dans les tâches d'encre de plusieurs couleurs. J'ai été impressionnée par le nombre de formes que j'ai vu apparaître sur mes documents de travail. J'ai pu emporter ces feuilles pour les examiner à nouveau chez moi.

    Je possède maintenant mon bâton de chaman, nous l'avions coupé dans le bois le premier jour, un bâton de noisetier, mais oui parce que dans l'horoscope celtique, je suis du noisetier. Mon bâton des quatre directions va me servir pour de futures quêtes de vision. Je l'ai fièrement emporté, comme un trophée, ce bâton que nous avons terminé ensemble, plaisir de découper dans le bois, de peindre, de dessiner.

    En fin de deuxième journée, nouvelle approche intimiste, nouveau dépassement, plus jamais la même je vous dis, plus jamais la même.

    Du côté logistique, Adrien sait aussi s'adapter. Il m'a accompagnée dans un sympathique restaurant français vu qu'au fast food indien du coin, je n'avais pas beaucoup apprécié la télé de Bollywood qui tournait en boucle... d'ailleurs, les fast food...

    Au risque de faire dans la dithyrambe, je persiste et signe, il ne faut pas en parler de cet atelier, il faut le vivre, Adrien est un guide extraordinaire.

    NB : cadeau de dernière minute, le truc de la ventouse minceur 

    Christiane Kolly - 26 décembre 2014

    Le blog d'Adrien Gascon


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • Copié/collé

    Après avoir vu ça, je ne jetterai plus jamais mes coquilles d’oeuf à la poubelle

    NEWSNER   Mars 30, 2017 

    On sait tous que d’énormes quantités de nourriture sont gaspillées chaque année. Nous pouvons changer ça en nous servant de plus petites portions que nous pouvons terminer.

    Mais voici une chose à laquelle je n’avais jamais pensé : que des choses qui semblent absolument immangeables peuvent avoir une utilité. Par exemple, les coquilles d’œuf.

    À peu près 90 pour cent des coquilles d’oeuf sont composés de pur calcium, un minéral qui est important pour nos muscles, nos os. Cela donne à réfléchir avant de jeter les coquilles d’œuf à la poubelle.

    Alors, comment pouvons-nous utiliser ce précieux calcium ?

    C’est simple, regardez comment faire ci-dessous :

    Étape 1

    © TheCrunchyHouseWife

    Commencez par rincer 12 coquilles dans une passoire. Rincez abondamment, mais assurez-vous de garder la membrane des œufs.

    Étape 2

    © TheCrunchyHouseWife

    Mettez les coquilles d’oeuf dans une casserole d’eau bouillante et assurez-vous qu’elles restent sous la surface. Laissez bouillir pendant 10 minutes pour vous débarrasser des bactéries.

    Étape 3

    © TheCrunchyHouseWife

    Enlevez les oeufs de l’eau, et secouez pour égoutter. Placez les œufs sur une plaque de cuisson et placez-la dans un four à 200 degrés pendant 15 minutes.

    Étape 4

    © TheCrunchyHouseWife

    Quand les coquilles deviennent croustillantes, enlevez-les et laissez refroidir. Puis, passez les coquilles d’œuf au blender jusqu’à obtenir une poudre.

    Étape 5

    © TheCrunchyHouseWife

    Vous avez maintenant obtenu une source de calcium complètement naturel. Vous pourrez l’ajouter à vos repas : vous n’avez qu’à en saupoudrer sur vos soupes, vos desserts, vos sauces ou vos boissons. L’apport de calcium peut vous aider à garder votre corps et vos os en bonne santé !

    Selon The Crunchy Housewife, une demi-cuillère contient environ 400 mg de calcium.

    Quelle merveilleuse astuce santé qui permet d’économiser de l’argent et de protéger l’environnement!  

    Partagez cette astuce avec tous ceux que vous connaissez sur Facebook – avec un peu de chance, davantage de personnes profiteront des incroyables bienfaits des œufs.


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Chers lecteurs,

    jeuneUn certain nombre d’anciennes pratiques de santé se révèlent être efficaces de plusieurs façons. Des scientifiques ont désormais découvert la première preuve d’une intervention naturelle qui déclenche la régénération des cellules souches d’un organe ou d’un système.

    L’étude a été publiée dans le numéro de Juin 2014 de Cell Stem Cell par des chercheurs de l’Université de Californie du Sud. La recherche montre que les cycles de jeûne prolongé protègent le système immunitaire contre les dommages et induisent la régénération du système immunitaire. Ils ont conclu que le jeûne fait passer les cellules souches d’un état dormant à un état d’auto-renouvellement. (1)

    Les essais cliniques humains ont été effectués en faisant appels à des patients qui étaient sous chimiothérapie. Pendant de longues périodes de temps, les patients n’ont pas manger, ce qui a réduit considérablement le nombre de leurs globules blancs. Chez la souris, des cycles de jeûne « ont activé le mode régénératif, en changeant les voies de signalisation des cellules souches hématopoïétiques, qui sont responsables de la génération du sang et du système immunitaire. » (1)

    « Nous ne pouvions pas prévoir que le jeûne prolongé aurait un effet si remarquable dans la promotion de la régénération des cellules souches du système hématopoiétique. Lorsque vous mourez de faim, le système tente d’économiser l’énergie, et l’une des choses qu’il peut faire pour économiser l’énergie est de recycler un grand nombre de cellules immunitaires qui ne sont pas nécessaires, en particulier celles qui peuvent être endommagées. Ce que nous avons commencé à remarquer à la fois chez l’humain et la souris est que le nombre de globules blancs dans le sang baisse avec un jeûne prolongé. Puis, quand vous alimentez de nouveau, les globules blancs reviennent.  » – Valter Longo, auteur correspondant. (1)

    Encore une fois, parce que le jeûne réduit considérablement le nombre de globules blancs du sang, cela déclenche la régénération des cellules souches de nouvelles cellules du système immunitaire. Plus important encore, il réduit l’enzyme PKA, qui a été liée au vieillissement, à la progression des tumeurs et au cancer. (1) Il est également important de mentionner que le jeûne protège contre la toxicité dans un essai clinique pilote où les patients ont jeûné pendant 72 heures avant une chimiothérapie.

    « La chimiothérapie provoque des dommages collatéraux importants pour le système immunitaire. Les résultats de cette étude suggèrent que le jeûne peut atténuer certains des effets nocifs de la chimiothérapie. » Co-Auteur Tanya Dorff (1)

    Le jeûne est une tradition qui faisait partie intégrante de nombreuses cultures anciennes, des védiques aux bouddhistes et plus, le jeûne ne doit pas être confondu avec la famine. C’est le processus de se restreindre et de contrôler l’expérience sensorielle de l’alimentation et dans le même temps faire en sorte que vous le faites correctement. Lorsque je jeûne, je fais habituellement des jeûnes à l’eau et je le fais depuis près de huit ans maintenant et je me sens toujours bien et plein d’énergie après l’avoir fait.

    Plus de recherche

    1. Le jeûne aide à se protéger contre les maladies du cerveau:

    Des chercheurs de l’institut national du vieillissement de Baltimore ont trouvé des preuves que jeûner pendant un ou deux jours par semaine peut prévenir les effets de la maladie d’Alzheimer et de Parkinson. La recherche a également trouvé que réduire l’apport quotidien de 500 calories par jour pendant deux jours sur sept peut montrer des effets bénéfiques clairs pour le cerveau.

    2. Le jeûne réduit votre risque de maladie cardiaque et de diabète :

    Avoir régulièrement un jour sans nourriture réduit votre risque de maladie cardiaque et de diabète. Des études montrent que le jeûne libère une poussée significative de l’hormone de croissance humaine, qui est associée à l’accélération du métabolisme et à la combustion des graisses. L’élimination des graisses est connue pour réduire le risque de maladie cardiaque et de diabète. Les médecins commencent même à considérer le jeûne comme traitement.

    3. Le jeûne traite efficacement le cancer dans les cellules humaines:

    Une étude de la revue scientifique du vieillissement a constaté que les patients atteints de cancer qui incluent le jeûne dans leur traitement ont perçu moins d’effets secondaires de la chimiothérapie. Tous les tests effectués jusqu’ici montrent que le jeûne améliore la survie, ralentit la croissance tumorale et limite la propagation des tumeurs. L’Institut national du vieillissement a également étudié un type de cancer du sein en détail afin de mieux comprendre les effets du jeûne sur le cancer. À la suite d’un jeûne, les cellules cancéreuses ont essayé de faire de nouvelles protéines et ont pris d’autres mesures pour continuer de grandir et de se diviser. À la suite de ces mesures, qui à leurs tours ont conduit à un certain nombre d’autres mesures, des molécules de radicaux libres préjudiciables ont été créées, ce qui a démolit le propre ADN des cellules cancéreuses et provoqué leur destruction! C’est le suicide cellulaire, la cellule cancéreuse essaye de remplacer toutes les choses manquantes dans le sang dont elle a besoin pour survivre après une période de jeûne, mais ne peut pas. A son tour, elle tente de les créer et cela conduit à sa propre destruction.

    Encore une fois, assurez-vous de faire des recherches avant d’essayer cela. Espérons que cela puisse vous emmener plus loin pour examiner la question si vous êtes vraiment intéressé.

    Sources:

    Romain Bonamy : http://www.sante-nutrition.org


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires