• Gascon Adrien - Mon témoignage à son sujet

    Avec Adrien Gascon, j'ai suivi un atelier qui décoiffe 

    Adrien Gascon

    Plus jamais la même, ce sont les mots qui conviennent le mieux pour résumer le travail que j'ai fait avec Adrien les 13 et 14 décembre 2014, dans son beau pays de l'Ain en France voisine.

    Plus jamais la même, mais pourquoi ? J'ai envie de dire à toutes les femmes, cela ne se raconte pas, cela se vit. Mais voilà, il faut quand même que je vous en dise quelques impressions personnelles.

    Adrien Gascon possède une capacité impressionnante de s'adapter à la personne qu'il guide. C'est un peu comme s'il lui était attaché à 80 centimètres, toujours présent, attentif aux paroles, aux gestes et même au-delà du visible, attaché oui, mais sans jamais être envahissant, en gardant une délicate distance. C'est un exercice de style qu'il est capable de vous démontrer, présent et attentif sans jamais être importun. Sa longue expérience dans le domaine de l'accompagnement de personnes lui confère cette espèce d'assurance, ça en devient même un peu agaçant tellement il est constant dans sa force tranquille.

    Comme travail préalable, j'avais écrit un historique de ma vie de femme, quelques pages qui racontaient les événements principaux, et aussi une description de mes malaises physiques. Sur cette base, nous avons travaillé le premier matin en relation avec les objectifs que nous avions fixés ensemble. Adrien sait aussi être pragmatique et vous demander de réfléchir aux questions suivantes : sur quelle problématique de votre vie voulez-vous travailler ? Améliorer une relation ? Viser à soigner un problème physique ? Mieux réussir à atteindre des buts dans la vie ? Ainsi, il fera des liens entre ce qui s'est passé et ce qui se passe en vue de rendre plus juste pour vous ce qui se passera.

    L'après-midi, ballade enchanteresse dans la forêt, nous avons traversé des lieux où j'avais l'impression qu'un farfadet aurait pu débouler à chaque instant et venir gentiment me tirer la manche. Les fougères et surtout la mousse qui grimpe jusqu'à la pointe des arbres posent un décor où Bilbon Sacquet le Hobbit aurait pu venir me murmurer des secrets à l'oreille. Adrien le chaman déambulait dans cet endroit comme un poisson dans l'eau, c'est son domaine depuis l'enfance. Il m'a gratifiée d'un ou deux rituels toujours en lien avec ce que j'étais venue travailler. But de la ballade, la source de la cascade de la Fouge, lieu magique énergétique et vibratoire. Mais comme je suis une contrôlante et que la nuit descendait, comme un cheval devant un obstacle, j'ai voulu abréger le parcours.

    La première journée s'est terminée par une approche plus intimiste, exercices de respiration, lâcher prise, abandon à la vie, mouvements du corps en vue de chercher l'essence de l'être, de le libérer de blocages ancrés, de lui donner la possibilité d'exprimer son potentiel profond. Là aussi chapeau bas, Adrien avec son savoir-faire de masseur et de chaman, ses connaissances du corps humain et de techniques ancestrales et surtout sa maîtrise, Adrien m'a amenée à me dépasser. Merci.

    Le deuxième jour, nous avons revisité mes problématiques au vu du travail de la veille et continué avec une technique que je découvrais, l'encromancie, la lecture de l'avenir dans les tâches d'encre de plusieurs couleurs. J'ai été impressionnée par le nombre de formes que j'ai vu apparaître sur mes documents de travail. J'ai pu emporter ces feuilles pour les examiner à nouveau chez moi.

    Je possède maintenant mon bâton de chaman, nous l'avions coupé dans le bois le premier jour, un bâton de noisetier, mais oui parce que dans l'horoscope celtique, je suis du noisetier. Mon bâton des quatre directions va me servir pour de futures quêtes de vision. Je l'ai fièrement emporté, comme un trophée, ce bâton que nous avons terminé ensemble, plaisir de découper dans le bois, de peindre, de dessiner.

    En fin de deuxième journée, nouvelle approche intimiste, nouveau dépassement, plus jamais la même je vous dis, plus jamais la même.

    Du côté logistique, Adrien sait aussi s'adapter. Il m'a accompagnée dans un sympathique restaurant français vu qu'au fast food indien du coin, je n'avais pas beaucoup apprécié la télé de Bollywood qui tournait en boucle... d'ailleurs, les fast food...

    Au risque de faire dans la dithyrambe, je persiste et signe, il ne faut pas en parler de cet atelier, il faut le vivre, Adrien est un guide extraordinaire.

    NB : cadeau de dernière minute, le truc de la ventouse minceur 

    Christiane Kolly - 26 décembre 2014

    Le blog d'Adrien Gascon


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :