• La guérison des 5 blessures, entrevue avec Lise Bourbeau

    Lise Bourbeau pionnière en son domaine à crée en 1982 un outil extraordinaire pour apprendre à se connaître autant aux plans émotionnel et mental que spirituel. Depuis lors elle a aidé des milliers de personnes à améliorer leur qualité de vie en devenant conscientes de ce qui se passe à l’intérieur d’elles-mêmes. Auteure de 24 best-sellers, Lise Bourbeau compte parmi les auteurs les plus lus dans tous les pays francophones.

    • Quel âge pensez-vous le meilleur pour arriver au bonheur ?

    Il n’y a pas d’âge précis. Cela dépend surtout du moment où l’on décide de se prendre en mains pour améliorer sa vie. Des personnes de 18 ans assistent à nos ateliers et je sais que cela contribuera à ce qu’ils soient heureux à un plus jeune âge que la moyenne des gens. On doit aussi se souvenir que nous « n’arrivons pas au bonheur ». Celui-ci est  accessible en tout temps. Pour moi, le vrai bonheur se saisit à tout moment. Il est fait de petits bonheurs, comme un lever de soleil, le rire d’un enfant, un beau papillon, un compliment, un regard, la satisfaction d’un travail terminé, l’apprentissage de quelque chose de nouveau, la lecture d’un livre…

    • Je suis tellement surprise d’apprendre que vous avez 74 ans ! Quel est votre secret pour rester si jeune?

    En fait, ce n’est pas un secret, car je le partage autant que possible. Le bonheur au quotidien est le moyen par excellence pour rester jeune. Mon plus grand atout est que j’applique notre enseignement au quotidien. À l’école Écoute Ton Corps, nous enseignons aux participants des outils efficaces pour être bien dans toutes les sphères de leur  vie. Notre attitude, notre façon de gérer nos peurs et nos croyances, la guérison de nos blessures de l’âme, devenir responsable plutôt que d’entretenir de la culpabilité, voilà tout ce qui est primordial à notre bonheur. Nos ateliers sont conçus de façon  à guider les gens vers ce qu’ils veulent, tout en travaillant sur ces notions clés. Cela est plus  simple qu’on pense et pourtant simple ne veut pas dire facile. En effet, à cause de notre ego, nous nous compliquons beaucoup trop la vie. Avec l’intelligence, tout devient plus  simple.

    • Qu’est-ce qui fait vieillir les gens, selon vous ?

    Au plan physique c’est la mauvaise alimentation, le manque de repos, le manque d’exercices au quotidien. Mais je suis convaincue que ce qui fait encore plus vieillir c’est surtout ce qui se passe aux plans émotionnel et mental. Les émotions, les inquiétudes, les peurs nous rongent de l’intérieur. Il y a de nombreuses années, j’ai pris la bonne  habitude de régler chaque situation conflictuelle le plus rapidement possible. Ainsi j’utilise très peu d’énergie à me faire du souci ou même à devenir obsédée par un problème. C’est ce qui arrive quand on le laisse prendre trop d’importance. En faisant face à chaque situation, j’ai une bonne réserve d’énergie et cela contribue à me sentir jeune. Je n’oublie jamais qu’il y a une solution à chaque problème. Il ne me reste alors qu’à me concentrer sur la solution. Cette attitude est très énergisante, car quand je suis centrée, je  suis en contact avec mon pouvoir de création. Ce qui m’aide aussi énormément à conserver mon énergie, c’est de vivre de façon responsable, c’est-à-dire sans me croire  obligée de m’occuper du bonheur et du malheur de mes proches. Être responsable, c’est écouter ses propres besoins et savoir que chacun crée sa vie et doit assumer les conséquences de ses choix.

    • Nous vous connaissons comme l’auteure de nombreux bestsellers, mais l’école « Ecoute Ton Corps » est moins connue. Pouvez-vous nous en parler un peu plus ?

    J’ai fondé mon école en 1982, alors que j’ai édité mon premier livre “Écoute Ton Corps, ton plus grand ami sur la Terre” en 1987. Je suis heureuse et très fière de vous dire que mes livres se sont vendus à plus de 4 millions d’exemplaires. Cette diffusion mondiale apporte effectivement une grande visibilité à mes écrits. Par ailleurs, notre école, qui est maintenant gérée par ma fille Monica et son conjoint Jean- Pierre, se spécialise depuis plus de 30 ans dans l’enseignement de moyens concrets à appliquer au quotidien pour améliorer la qualité de vie. Mes livres ne sont qu’une extension de l’enseignement des ateliers. Suivre un atelier est beaucoup plus concret, car les participants font des  exercices et échangent entre eux ce qui les aide dans leurs situations réelles. De plus, la formatrice peut répondre aux questions et apporter de l’aide. Nous nous démarquons également par nos deux formations professionnelles. La première a pour but d’aider les participants à créer et animer des ateliers et des conférences. La deuxième enseigne  comment pratiquer la relation d’aide en utilisant les outils d’Écoute Ton Corps. Nous avons au total plus de 30 ateliers qui sont accessibles à tous, quels que soient l’âge, le sexe, la culture et la religion. C’est une approche concrète pour améliorer la qualité de sa propre vie.

    • A votre avis, quel est le plus gros obstacle à réaliser nos rêves ou nos plus grandes aspirations ?

    C’est de croire que la réalisation peut venir de l’extérieur de nous. Toute manifestation commence d’abord par notre intention. On me dit souvent que je suis chanceuse, que  j’ai dû venir au monde avec un certain talent pour avoir manifesté tout ce que j’ai voulu dans ma vie. Je sais maintenant que la raison principale de ma réussite a été ma  capacité à croire qu’un jour j’y arriverais et je n’ai jamais cessé de le visualiser.
    Il y a donc 3 étapes :
    1) Savoir ce qu’on veut en vérifiant si l’idée de manifester un besoin ou un  désir fait WOW à l’intérieur de soi.
    2) Agir en fonction de ce qu’on veut, même si c’est juste une petite action de deux minutes chaque jour.
    3) Ne pas se laisser décourager par l’opinion des autres ou par les obstacles.
    Savoir au plus profond qu’on peut créer ce qu’on veut et faire confiance à notre Dieu intérieur. Notre grande puissance sait ce dont nous avons besoin et c’est pourquoi on doit lâcher prise. Les choses ne se manifestent pas toujours au moment et de la façon dont on  l’avait prévu. Il peut même arriver que notre désir ne se manifeste pas parce qu’il y a quelque chose de mieux qui nous attend…

    Propos recueillis par Marjolaine Watelle.


    Pour une consultation selon sa méthode en Suisse, je suis à votre disposition, Christiane Kolly


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :